Scrum Guide 2020 : les nouveautés

Tout d’abord le lien vers la nouvelle version du Scrum Guide ainsi que la version PDF en français.

Scrum Anniversaire

J’aime cette nouvelle version de Scrum qui reste simple et revient aux sources en insistant sur le POURQUOI, les OBJECTIFS, la VALEUR LIVREE… et l’EQUIPE. Elle me semble aller un peu plus loin en terme de Product Management.

Scrum reste utilisable dans tous les contextes, Tech ou dans les métiers de l’entreprise : Marketing, Ressources Humaines… et les messages passés dans ce nouveau guide restent totalement en phase avec les messages que je passe auprès des équipes depuis des années.

Les changements majeurs de cette version SCRUM GUIDE 2020

  • L’ajout de l’engagement derrière chacun des artefacts (objectif de produit, objectif de sprint, définition du fini). Ce qui pour moi est une belle avancée. L’engagement se fait sur un objectif de sprint; l’objectif devient essentiel. En insistant sur l’objectif de produit, Scrum va dans le bon sens, celui du Product Management (Vision & Stratégie). Là encore les meilleures équipes et meilleurs Product Owners l’ont compris depuis longtemps; pour les autres c’est une invitation à aller un cran plus loin sur le champ du Produit.
Engagements et artefacts Scrum
  • L’ajout donc de l’objectif de produit,  » un état futur du produit qui peut servir de cible à la Scrum Team pour planifier » . J’ai le plaisir de constater que la définition de produit proposée dans ce Scrum Guide est bien alignée avec celle que je vous donnais il y a quelques mois dans l’article C’est quoi un produit? !!
  • Scrum guide 2020 parle d’une seule Equipe, la Scrum Team composée du PO, du Scrum Master et des Développeurs (fini la Dev Team qui était source de confusion jusqu’à maintenant). Intéressant de constater que la notion de rôles n’apparait plus même si le PO, le SM et les Développeurs sont toujours présents et bien décrits, cette fois-ci en termes de responsabilités. La Scrum Team garde les mêmes caractéristiques même si les auteurs préfèrent le terme « auto-gérée » (au lieu d’auto-organisée, terme qui mal compris selon Sutherland pouvait susciter quelques dérives dans les entreprises). Bien expliqué, le concept d’auto-organisation reste de mon point de vue tout à fait valable.
  • Le ScrumMaster est désormais vu comme un véritable Leader qui sert l’équipe et l’organisation (et non plus comme étant « au service de »…). Différence subtile, intéressante mais qui va selon moi susciter de nouvelles question : qu’est qu’un leader véritable dans ce contexte?
  • Les 3 questions du Daily jusqu’à maintenant recommandées disparaissent. Plus de liberté donc dés lors qu’on reste dans le cadre et dans les objectifs du Daily (« inspecter la progression vers l’Objectif de Sprint et d’adapter le Sprint Backlog si nécessaire, en ajustant les futurs travaux planifiés »).
  • Un guide plus concis (moins de 15 pages) et toujours facilement compréhensible

Pour le reste, SCRUM ne change pas évidemment 🙂

Scrum reste un cadre de travail léger « Agile & Lean » que tout coach agile doit savoir maîtriser et doit pouvoir mettre en place et appliquer quand le contexte s’y prête (cf. la partie haute du cadre de compétences de coach agile : « Expert & praticien Agile« ).

Les 3 piliers restent évidemment inchangés : Transparence, Inspection, Adaptation de même que les 5 valeurs : engagement, focus, ouverture, respect et courage.

On garde le concept de « Sprint » (période de temps de durée fixe ») qui peut être considéré comme un mini-projet en soi. On insiste sur l’activité « Refinement » indispensable, la possibilité de renégocier le périmètre si ça ne met pas en danger l’atteinte de l’objectif de sprint.

Sprint scrum

Les événements restent inchangés : Sprint planning (où l’on retrouve les 3 temps), Daily, Sprint review et Retrospective.

Les artefacts restent les mêmes mais la nouvelle version y ajoute la notion d’engagement (comme je le disais au début de l’article). Un changement majeur qui renforce des éléments qui font la différence chez les équipes ultra performantes que j’ai pu accompagner : vision / objectif produit; objectif de sprint, DOD (« Definition of Done ») claire, partagée et respectée.

coach transformation agile entreprise agile

Vous recherchez un coach agile d’entreprise disponible (mi temps seulement) à Paris ou à Genève pour vous accompagner dans votre transformation et aider le métier de l’entreprise à adopter l’agilité? Découvrez mon profil

A propos de jc-Qualitystreet 411 Articles
Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

2 Comments

  1. Equipe unique, ça m’a surpris mais finalement c’est logique et j’aime bien la définition qui en est faite.

    Par contre la nouvelle définition scrum master, j’aime beaucoup moins, surtout la phrase « Le Scrum Master est responsable de l’efficacité de l’équipe Scrum ». Ça fait très chef de projet… :/

  2. Bien vu Pascal et d’accord avec toi. Même si le Scrum Master contribue à l’efficacité de l’équipe et qu’il fait en sorte que l’équipe puisse s’améliorer en permanence, cela me semble, énoncé de cette manière dans le scrum guide,trés réducteur. Comme tu le soulignes, attention aux dérives…

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*