Scrumban par la pratique

Scrumban est avec Scrum* et Kanban** l’un des trois grands patterns d’accompagnement agile.

C’est souvent l’ incapacité à anticiper et surtout à planifier systématiquement un périmètre précis sur une période de 2 ou 3 semaines qui conduit les équipes à envisager d’autres voies que Scrum et à se tourner vers Kanban (approche plus appropriée pour le suivi de portefeuille projets, la maintenance applicative ou les équipes support).

Pour autant, avec Scrumban, on est davantage dans l’optimisation. Scrumban consiste en effet à marier les deux approches Scrum et Kanban, pour une meilleure adaptation au contexte du projet ou du produit.

Scrumban est une approche à géométrie variable : plutôt orientée Scrum, plutôt orientée Kanban ou tendant vers un juste équilibre entre les deux.

Voici trois exemples populaires de Scrumban sur une base Scrum :

  • L’ajout d’ une ligne « Urgence » (« Expedit ») qui permet au Product Owner de glisser dans le périmètre figé du sprint une demande urgente et à l’équipe de la traiter dans les plus brefs délais.
  • La limite du travail en cours (comme le nombre de user stories en cours de développement dans le sprint ou le nombre de user stories embarquées en sprint planning) pour plus de fluidité et d’efficacité.
  • Le passage d’un mode simplifié de visualisation du travail (par exemple en 3 colonnes : A faire / En cours / Fini) à un mode orienté flux et activités (par exemple Analyse / Développement / Test) pour visualiser plus précisément le flux du travail et identifier les éventuels goulets d’étranglement.

Voici trois exemples populaires de Scrumban sur une base Kanban :

  • L’enrichissement de l’approche Kanban avec les trois rôles Scrum (Product Owner, Scrum Master, équipe de développement) pour une définition plus claire des rôles et responsabilités sur le projet.
  • L’ajout au Kanban des événements Scrum et agiles comme la réunion quotidienne, le backlog refinement, la rétrospective ou encore la partie démonstration de la revue de sprint pour faciliter le travail ensemble.
  • L’établissement d’une cadence de livraison, toutes les deux ou trois semaines par exemple pour marquer l’avancement et récupérer régulièrement du feedback sur le produit.

*Scrum est un cadre de travail pour faire face à la complexité et livrer des produits qui ont la plus haute valeur possible. L’accent est donc mis sur la priorisation par la valeur métier.

**Kanban est un mot japonais qui signifie l’étiquette, la carte. C’est aussi une approche, basée sur un système à flux tiré et utilisée dans le développement logiciel pour fuidifier le processus de création de valeur.

Vous recherchez un coach disponible à Paris ou à Genève pour vous accompagner. Découvrez mon profil et mes disponibilités et n’hésitez pas à me contacter par mail à l’adresse suivante : jcgrosjean@gmail.com ou par téléphone au 06 20 98 58 40.

Des actus qui peuvent vous intéresser:

agile culture

jc-Qualitystreet

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedIn

A propos de jc-Qualitystreet 387 Articles
Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40