Prise de décision de groupe… deux exemples qui marchent!

Quand il s’agit de mesurer l’efficacité d’un Groupe de Travail ou tout simplement pour se sentir bien en son sein, il est toujours pertinent d’examiner le Groupe sous l’angle Processus; c’est à dire comment celui-ci fonctionne, en termes:

  • de Résolution de probléme,
  • de Communication,
  • de Gestion des conflits
  • ou encore… de PRISE DE DÉCISION.

Oui, en tant que Coach ou Facilitateur la prise de décision, est une question essentielle à mes yeux!  Je vous présente ici deux techniques utilisées par des groupes que j’accompagne; des techniques qui ont su avec les années me prouver toute leur efficacité.

Premier exemple: « La décision par consentement »

Ma préférée… et celle que je propose dans mes ateliers de travail désormais. Le plus souvent ça se passe bien et c’est trés efficace! Ici, il s’agit plutôt d’exprimer son désaccord

Decision-Qualitystreet

La décision par consentement nous vient de la sociocratie. Différente du mode consensus, l’adoption de la décision se fait à partir du moment où il ne reste plus aucune objection vis à vis de la proposition…

Cette technique est trés simple et permet à tous de s’exprimer. Elle s’est souvent montrée trés rapide mais peut aussi prendre du temps puisque l’objectif est de lever toutes les objections qui surgissent.

Pour la mise en oeuvre, j’explique dans les grandes lignes, l’enchaînement décrit sur l’image ci-dessus:)

  1. Formulation de la proposition
  2. Clarification (si nécessaire)
  3. Expression des éventuelles objections (ainsi que les besoins non satisfaits associés et d’une nouvelle proposition: c’est le caractère valable et argumenté de l’objection)
  4. Levée des éventuelles objections (si nécessaire) et bonification de la proposition initiale
  5. Adoption

D’où la question : « Y a t-il des objections?  » si non , decision validée, si oui, la ou les objection(s) sont argumentées, et doivent s’accompagner d’autres propositions (pour éviter l’objection systématique … non fondée…)

Second exemple:  Le Vote a 5 doigts en mode « Je peux vivre Avec… »

Je l’utilisais beaucoup il y a quelques années;un peu moins maintenant puisque je lui préfère la décision par consentement. Ici, il s’agit plutôt d’exprimer l’agrément...

Je reconnais néanmoins au Vote à 5 doigts sa simplicité et son efficacité. La règle et l’échelle sont explicites, affichées au Mur; il est donc facile pour le Groupe de s’y référer.

J’aime la dynamique qui entoure la technique: visuel, participatif, collaboratif et surtout un brin ludique.

1-2-3… tous en même temps!

Tout le monde participe. Le facilitateur va repérer les Votes à 1 ou 2.

  • S’il n’y en a pas, la décision est validée
  • S’il y en a; les votants expriment alors leur désaccord et en quoi ils ne peuvent pas vivre avec la proposition. La décision n’est adoptée qu’à partir du moment où les votes remontent à 3, 4 ou 5 après ajustements de la proposition. Le Groupe travaille la proposition pour faire en sorte qu’elle soit acceptée de tous.

Dans les deux cas, les règles du jeu doivent être explicites, partagées, acceptées de tous et affichées en permanence avec le Groupe.

Maintenant, c’est à vous de jouer ! Quelle technique préférez-vous?

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

Follow Me:
TwitterLinkedIn

667 views

4 thoughts on “Prise de décision de groupe… deux exemples qui marchent!

  1. Intéressant
    Ca se rapproche de l’approche systématique qui traite par suppression des objections ou au moins traiter les choix qui le moins d’objection…

  2. Ca se rapproche de l’approche systémique qui traite par suppression des objections ou au moins traiter les choix qui le moins d’objection…

  3. J’adhère vraiment sur la première approche qui me rappelle les core protocols.
    Je tente actuellement en atelier d’utiliser, et un peu adapter, les abaques de Régnier. C’est très visuel et bien adapté au décision pour des équipes agiles. L’as tu déjà tester ?

Comments are closed.