L’histoire de Gérald, Manager Agile: Episode 4

Tirée de l’Agile Blue Book, alias Rupture Douce, le livre co-écrit par 18 agilistes dont moi même, et alors que la saison 2 s’apprête à sortir, je vous livre en plusieurs volets l’Histoire de Gérald, présent dans la saison 1…

« Avec les Open Space Technology on est toujours surpris mais contents de l’être »

La question du changement était omniprésente chez Gérald, au cœur d’une transformation agile à grande échelle.

Entre nécessité et opportunité, une des premières tâches de Gérald fut donc d’accompagner cette mise en place de l’agilité dans son entité, et plus largement créer un environnement organisationnel propice au succès, avec ces quelques déclinaisons :

  • favoriser la diversité et la proximité,
  • toujours communiquer la Vision de l’Entreprise et donner du sens au travail de chacun,
  • adopter un style de management adapté,
  • simplifier les usages,
  • rechercher la performance au travers d’outils et de processus adaptés fondés sur l’amélioration continue et la chasse aux gaspillages,
  • anticiper les changements.

Environnement Agile, Environnement propice au succès ?

L’agilité propose des conditions favorables. Mais les impacts positifs sur le bien être et la performance ne s’observeront qu’à partir du moment où les managers effectueront un vrai travail sur leur environnement organisationnel notamment en termes de vision, culture, changement, espaces de travail, processus ou encore outils.

Diversité et proximité sont des éléments majeurs de la culture d’entreprise intimement liés à l’agilité, et des leviers forts sur lesquels Gérald continue de s’appuyer.

Ce sont deux forces considérables que le manager agile doit pousser de manière inconditionnelle, y compris dans les grandes organisations, même si celles-ci ont la fâcheuse tendance d’éloigner les personnes plutôt que de les rapprocher. Scrum assure la proximité intra équipe. L’action de Gérald permet de décloisonner, de sortir de la logique des silos en facilitant la collaboration entre des entités qui jusqu’alors communiquaient peu et peinaient à travailler efficacement ensemble….

Favoriser la diversité en termes d’expériences, de savoirs, d’idées et de point de vue est un enjeu fort du management agile. Gérald pousse cette diversité. Il devient ce facilitateur d’innovation. Il cherche les différences qui font la différence et provoqueront les coups de chance, pour le plus grand bonheur des personnes, de l’organisation et de se clients. Soutenir la diversité n’est pas seulement un réflexe humaniste, c’est croire avant tout en une pensée constructiviste et adaptative conduisant au succès.

Pour beaucoup de managers, cela passera par la mise en place d’espaces d’échanges, pas seulement virtuels mais physiques, pour lesquels le management visuel sera d’une aide précieuse… Il s’agit aussi d’encourager les moyens d’échanges et d’interaction (type Zappos, Google) en multipliant les points de rencontre informels ou événementiels. Des Open Space Technology sont ainsi organisés tous les deux mois ; des « safaris agiles » sont régulièrement montés avec d’autres équipes d’entités différentes.

Et le changement dans tout cela

Comme l’a montré Gérald, le manager agile n’est plus simplement un acteur parmi d’autres du changement.

Cette nouvelle posture managériale, l’amène à en devenir le premier supporter, et plus encore, à le booster voire l’anticiper : à lui d’être à la fois, actif, réactif et pro actif sur ces vastes chantiers de transformation Agile.

Au quotidien, c’est encourager les nouvelles idées, challenger et défendre, informer, expliquer dans des RDV collectifs ou individuels (One on One).

C’est promouvoir, évangéliser, convaincre les sceptiques, communiquer en interne, en externe, flairer les tendances et tendre vers une entreprise apprenante…

Le manager est l’élément clé du dispositif d’apprentissage et d’amélioration continus, fondement du Lean Management :

  • réflexion continue (« hansei »)
  • amélioration continue (« kaizen »)

Concrètement pour le management intermédiaire, il s’agit de:

  • favoriser le partage de connaissance,
  • donner du temps pour innover (comme chez Google, WL Gore, Altassian…ou certains vendredi après midi pour Gérald)
  • encourager toutes les formes d’apprentissage,
  • récompenser ceux qui pointent les axes d’amélioration ou découvrent les problèmes (on apprend par la pratique (et donc) on apprend aussi de ses erreurs)
  • exploiter le résultat des différentes rétrospectives agiles
  • capitaliser et standardiser

C’est sur la base de ces éléments que le manager agile sera en mesure de simplifier les usages, définir les processus adéquats et choisir les outils les plus appropriés pour servir au plus juste l’activité des personnes…

Un style de management adapté à des configurations nécessairement multiples

Parce que l’Homme au travail a sa propre personnalité, qu »il s’intègre dans une Equipe, elle-même située dans une Organisation (qui a sa propre culture d’Entreprise), au sein d’une Culture Nationale, le mode de management ne peut être que situationnel!

Et c’est bien là tout la difficulté mais aussi l’art du management dont Gérald est si familier: ajuster son style de management selon la personne qu’il a en face de lui, selon la situation et le contexte…

Difficile certes mais pas insurmontable ! Dans tous les cas, apprendre à connaître la personne et établir une véritable relation de confiance restent les clés pour adapter son style de management.

Le style Manager-Coach, « celui qui va faire progresser les autres« , a apparemment le vent en poupe mais sur le terrain, est-il le plus utilisé ? Et puis, doit-il être utilisé partout et en toutes circonstances ?

D’autres styles de management  (meneur, démocratique, partenaire voire directif) peuvent s’avérer tout à fait approprié selon les cas.

la suite au Prochain Episode ou si vous êtes pressé dans Rupture Douce

En quoi puis-je vous aider?

Je m’appelle Jean Claude GROSJEAN. J’accompagne les personnes, les équipes, les organisations dans leur projet de transformation. Si le management Agile vous questionne, n’hésitez pas à me contacter, je peux vous accompagner…

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

Follow Me:
TwitterLinkedIn

2 thoughts on “L’histoire de Gérald, Manager Agile: Episode 4

  1. NizarEllouze says:

    Bonjour ,
    Nous sommes une equipe compose d une cinquantaines de personnes repertis sur 3 sites, je suis le directeur.
    Comment vous pouvez nous accompagner a une transformation agile?
    Combien peut durer cette mission ?

    Cdt
    Nizar Ellouze
    Manager

  2. Bonjour Nizar,

    Je vous propose dans un premier temps d’échanger via email (jcgrosjean@qualitystreet.fr) ou de s’appeler directement (06.72.89.01.32).

    A trés bientôt,
    Jean Claude

Comments are closed.