L’histoire de Gérald, Manager Agile: Episode 2

Pour rappel L’épisode 1: Le contexte, le sentiment d’urgence

L’épisode 2: Soutenir les Equipes Agiles Auto-organisées

« Challenger sans contrôler, soutenir sans commander, voilà ce qu’ils attendent de moi … tant que ca marche ça me va »

La première et plus visible des nouvelles activités de Gérald est en réalité une question de distance : savoir être là… au bon endroit… ni trop prés ni trop loin.

Ce soutien apporté à ses équipes Agiles se décline en plusieurs volets :

  • promouvoir autonomie, responsabilisation et auto-organisation (pas simple pour Gérald qui avait l’habitude d’être dans le contrôle)
  • lever les obstacles que les équipes ne pouvaient traiter seules (grâce à de précieux contacts au sein de l’organisation)
  • protéger ses trois équipes (dans un contexte budgétaire toujours très fluctuant)
  • gérer la logistique en mettant notamment en place un Environnement Agile (mais aussi en rassemblant les personnes, déplaçant les cloisons et rapprochant les activités de développement et de test)
  • aider les équipes à acquérir de nouvelles compétences par du training (Gérald finança de nombreux déplacements), des séminaires, conférences également des livres
  • challenger l’Equipe et l’aider à s’améliorer sur le produit, la techno, les méthodes ou encore les outils (un sujet sur lequel Gérald est passé maître!)

 

Bref, Gérald se donne comme mission d’accompagner ses équipes vers le succès, dans leur parcours agile et dans leur quête de création de valeur et de ravissement du client

Vous avez dit « Equipes auto-organisées »?

« L’auto-organisation est la capacité d’une équipe à décider de l’organisation de ses propres activités pour atteindre les objectifs fixés  ou pour résoudre les problèmes auxquels elle est confrontée.

Synonyme d’anarchie, de laisser faire pour certains ou de perte de contrôle, dans un premier temps pour Gérald, le modèle d’auto-organisation est loin d’être reconnu comme un modèle associé à la performance, dans cette organisation très structurée et très hiérarchisée.  Pourtant, son efficacité n’est plus à prouver… et dans de bonnes conditions, les équipes auto-organisées évoluent vite vers des équipes ultraperformantes. Ce constat, Takeushi et Nonaka l’ont fait dés 1986 en pointant dans  « The New Product Development Game » les bienfaits (innovation et productivité) des équipes auto-organisées chez Toyota, Honda, Fuji-Xerox, 3M ou encore HP.

Cette étude est en partie à l’origine de Scrum, méthode agile méthode la plus populaire actuellement, inventée par Ken Schwaber et Jeff Sutherland dans les années 90.

Néanmoins, comme pour beaucoup de systèmes, et plus encore pour une organisation qui se veut agile, l’auto-organisation doit être à la fois bordée et soutenue pour fonctionner de manière optimale et ne pas sombrer dans le chaos. Ni les groupes d’humains, ni les équipes de Gérald  n’échappent pas à la règle.

Conscient de ces enjeux, Gérald s’est donc donné un double challenge :

  • Donner un cadre, rappeler le contexte:

Un travail de communication encore plus important dans des moments de turbulence : partager la vision d’entreprise auprès de chaque personne, fixer les limites et les contraintes pour que les équipes puissent s’épanouir et donner leur pleine puissance. Une équipe Agile auto-organisée ne peut s’inscrire qu’en contexte ; elle doit s’aligner et évoluer avec les objectifs d’organisation.

  • Soutenir pour lancer l’équipe et surtout maintenir un bon niveau d’auto-organisation.

Les personnes ne donneront le meilleur d’elles mêmes que si elles y croient ! Savoir articuler ce que fait l’équipe et ses propres objectifs avec ceux de l’Organisation est donc indispensable, tout comme connaitre la personne, son travail et offrir, aux moments opportuns, ces précieuses marques de reconnaissance dont nous avons tous besoin pour avancer. Aussi savoir conserver le lien est crucial pour éviter que les équipes auto-organisées ne s’essoufflent.

Au-delà de ce double challenge, Gérald a su mettre en place quelques outils et pratiques plutôt efficaces : participer en observateur à certains Daily Meeting, assister à certaines revues de sprint, gérer une liste des obstacles « entité » ou encore poser les briques d’un recrutement plus collectif pour ses trois équipes agiles…

L’auto-organisation agile remet clairement sur le devant de la scène, l’être humain et ses aspirations, certes dans toute sa complexité mais aussi avec toute sa force et son génie créatif. Elle met en lumière aussi le rôle essentiel du manager agile mélange d’une subtile facilitation en soutien des équipes et d’une forte détermination pour le développement des personnes, de leurs compétences et de leurs motivations.

la suite au Prochain Episode ou si vous êtes pressé dans Rupture Douce (livre dont je suis l’un des co-auteurs). Sinon, retrouvez les clés du management agile dans le chapitre 3 de mon nouveau livre :

agile culture

En quoi puis-je vous aider?

Je m’appelle Jean Claude GROSJEAN. J’accompagne les personnes, les équipes, les organisations dans leur projet de transformation. Si le management Agile vous questionne, n’hésitez pas à me contacter, je peux vous accompagner…

jc-Qualitystreet

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedIn

A propos de jc-Qualitystreet 382 Articles
Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40