Livrer vite : C’est Lean, c’est Agile, c’est innovant … et surtout vous n’avez pas le choix!

Ça Tombe bien, Livrer vite, c’est aussi le 4 ème principe du Lean Software Development et un point fort des méthodes Agiles (on ajoutera Livrer fréquemment !).

On livre vite car plus vite, on a le feedback
On livre vite car nos clients n’auront pas le temps de changer d’avis…

Une fois de plus, Lean et Méthodes Agiles convergent fortement… d’ailleurs une mise en marché plus rapide est l’une des principales raisons pour lesquelles les organisations choisissent de basculer vers l’Agilité.
Livrer vite, principe Lean, principe Agile que Google porte haut et fort…

Google est encore aujourd’hui sous le feu des projecteurs avec Android ; il y a deux semaines c’était Chrome, bien avant Gmail, et toutes ces applications du Google Lab qui font le bonheur de millions d’utilisateurs.

Le positionnement de Google est évident sur cette question : mettre tout de suite sur le marché, une bonne solution perfectible (la fameuse beta) plutôt que la meilleure solution, un an plus tard.
Voilà qui confère à Google un avantage concurrentiel indéniable, voilà une bonne pratique dont beaucoup d’éditeurs devraient s’inspirer.

Le Lean Software Development met à notre disposition 3 outils majeurs qui ont prouvé, ailleurs leur efficacité : Systèmes à flux tirés, Théorie des files d’attente et le Coût du retard.

  • Le système à flux tirés utilise la mécanique du Kanban avec comme point de départ, la demande Client. Une mécanique qui va permettre le Juste à temps et à chaque acteur de la chaîne de savoir exactement ce qu’il a à faire.
  • L’idée derrière la théorie des files d’attentes est de repérer les goulets d’étranglement et de réduire le temps de cycle (temps entre le moment où un élément entre dans la file jusqu’à ce qu’il en sorte). Ce temps est du temps perdu puisqu’il retarde l’atteinte de nos objectifs. D’ailleurs regardez à quelle point cette théorie nous rend désormais service au quotidien : à la poste ou aux guichets Scnf (quand ils ne sont pas en grève évidemment), au supermarché (caisse moins de 10 articles), à l’aéroport, sur l’autoroute …
  • Le coût du retard met quant à elle en avant le fait que la date d’introduction est bien souvent l’élément déterminant dans le calcul de la profitabilité d’un produit

Agile Tip !

Bon je vous ai parlé du Kanban Board, symbole le plus criant du rapprochement Lean / Agilité. La réunion de planification (« la demande Client »), le Daily Scrum et le Radiateur d’information seront donc les ingrédients essentiels d’un système à flux tirés.

Le découpage en sprints et quelques règles (cadence, limitation des éléments « in progress », de la capacité de travail …) vous permettront de bien gèrer les files d’attente en agissant sur ce qui arrive et sur la façon de les traiter. Permettre à l’équipe de conserver sa capacité de réaction (en se laissant un peu de marge) est souvent indispensable. Le rythme soutenable (pratique XP) voire de nouvelles pratiques d’entreprise vont dans ce sens. Pensez à Google (encore une fois) qui permet à ses employés de travailler 20 % de leur temps sur leurs propres projets.

Ménager ses collaborateurs, ne pas les sur utiliser pour au final plus d’efficacité et de réactivité, c’est aussi appliquer la théorie des files d’attente, et une pratique payante à coup sûr !

Et mon boulot dans tout cela

  • Accompagner la mise en place du Process Scrum et de tous ces ingrédients (Kanban Board) qui permettront (enfin) d’appliquer Lean
  • Evangéliser sur la nécessité de Livrer Vite, « Tôt et fréquemment », et aider à recueillir le feedback

En savoir plus :

Les 7 principes fondateurs du Lean Software Development:

  1. Éliminer les sources de gaspillage
  2. Favoriser l’apprentissage
  3. Reporter la décision
  4. Livrer vite
  5. Responsabiliser l’équipe
  6. Construire la qualité intrinsèque
  7. Optimiser le système dans son ensemble

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Jean Claude Grosjean
  2. Nicolas Ruffel

Les commentaires sont fermés.