Le PARTAGE : ce bel accélérateur de Culture Agile

Le partage concerne en premier lieu l’information qu’il s’agit de diffuser en toute transparence dans toute l’entreprise. Aussi, cet accélérateur de culture agile est-il intimement lié à la confiance, puisqu’il faut être en confiance pour agir avec transparence. Il est clair également que les cultures nationales et cultures sectorielles impactent significativement ce déterminant de culture agile (beaucoup plus que les autres accélérateurs).

BlaBlaPrinciples – Le principe #2 de BlaBlaCar qui illustre parfaitement l’intégration du Partage et de la culture agile dans les valeurs mêmes de l’entreprise

Le Mot du Coach : Au delà d’être un élément essentiel de la culture agile, le partage d’information est un marqueur fort de la culture même d’une entreprise. Même si le mode hybride de travail (distanciel / présentiel) a changé la donne, il me suffit de me balader dans les couloirs de l’entreprise, d’observer les environnements de travail des équipes (et notamment leur management visuel) puis de m’attarder à la machine à café pour me faire une petite idée sur le niveau de PARTAGE dans l’organisation ! Dans des contextes de transformation agile, cela commence par une communication omniprésente ou encore un rappel du POURQUOI de tout cela… quand la plupart de vos collaborateurs ne savent même pas pourquoi l’entreprise décide de transformer vers l’agilité, de s’engager dans une approche produit, croyez moi c’est qu’il y a un problème …

Mais le partage s’applique aussi au partage d’assets et à la transmission d’expertise par exemple au travers des communautés de pratiques. En plus de la confiance, c’est ici à l’accélérateur de culture agile travail ensemble qu’il est fortement connecté.

En savoir plus sur les communautés de pratiques et comment les lancer efficacement

Quelques exemples et déclinaisons du PARTAGE

Le Stand Up ou Daily Meeting, c’est à dire la réunion quotidienne popularisée par le cadre de travail Scrum est centrée sur la transparence et le partage. Cette pratique au départ réservée aux équipes IT s’est d’ailleurs étendue à de nombreuses équipes dans toute l’entreprise et pour tout type d’activités (marketing, communication, produit, ressources humaines). La fréquence peut varier selon la nature du job mais le point de contact, d’avancement et de synchronisation devant un management visuel suivi est terriblement efficace et de plus en plus utilisé hors TECH :

  • ici une équipe Marketing qui se retrouve tous les matins;
  • là, c’est la Leadership Team qui fait son Stand Up, 15 minutes, trois fois par semaine
  • ou encore l’équipe RH de SeLoger qui se retrouve chaque lundi devant son tableau agile afin de partager l’avancement des projets RH et identifier les potentielles alertes.

GitHub (entreprise de développement logiciel) étend les responsabilités classiques du manager à tous les employés. Chacun est décisionnaire ; chacun a connaissance et comprend ce qui est livré.

Du côté de Valve, studio américain de développement de jeux vidéo, le code source est accessible à tout le monde.

Chez Nefllix, le partage est posé comme un élément fondateur de la culture : « partager ouvertement, largement et délibérément les informations« 

culture Netflix

Hors TECH, Stan Richards, directeur emblématique de Richards Group, une grande agence de publicité dont le siège est à Dallas a très tôt compris l’intérêt de partager l’information de manière directe avec ses collaborateurs. Dès que quelque chose d’important se produisait dans l’entreprise, un atrium de 5 minutes était organisé pour informer tout le monde, en toute transparence : la culture agile ancrée dans le comportement de son Leader! Encore rare malheureusement même si j’ai pu croiser de jolis exemples.

La seule façon de vaincre la paranoïa est de ne pas avoir de secrets .

Stan Richards

SEMCO, holding brésilienne joue également le jeu de la transparence totale en laissant deux sièges libres au CODIR et en formant ses salariés à l’interprétation des données financières. Ce n’est pas un hasard si SEMCO est une référence dans le monde des entreprises libérées : la transparence en est en effet la clé de voûte…

Spotify, service suédois de musique en ligne, fut l’un des premiers, dès 2008, à miser sur ces communautés, appelées « Chapitres » et « Guildes », véritable socle d’un dispositif assurant à l’entreprise un bon niveau d’autonomie et d’alignement de ses équipes. Depuis, son modèle d’organisation agile a été repris par beaucoup d’entreprises de toute taille et de tout secteur.

Spotify agile guilde

Les salariés de Crisp, société suédoise spécialisée dans le conseil digital et agile, bénéficient quant à eux d’une journée par semaine pour enseigner ou apprendre, partager et s’améliorer; principe que mes camarades du Lean Agile Center à Genève chez Pictet (groupe bancaire spécialisé dans l’investissement) ont repris à hauteur d’une demi journée, le vendredi après midi. Ce moment de partage et d’apprentissage était certes decontracté mais aussi source de valeur pour nous tous !

Au delà du PARTAGE, découvrez les 8 ACCELERATEURS DE CULTURE AGILE

agile culture

Vous recherchez un coach agile d’entreprise à Paris ou à Genève pour vous accompagner dans votre transformation et aider le métier de l’entreprise à adopter l’agilité? Découvrez mon profil .

Mon offre de MENTORING, exclusivement à distance, 2heures par semaine pourrait également vous intéresser : contactez- moi directement: 06.20.98.58.40
jcgrosjean@gmail.com

A propos de jc-Qualitystreet (Jean Claude Grosjean) 429 Articles
Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

1 Trackback / Pingback

  1. Le PARTAGE : ce bel accélérateur ...

Les commentaires sont fermés.