Alerte Agile N°4: Mon ScrumMaster en fait trop !

ou vers une gestion de projet Agile (c’est plus polémique) … alerte agile !

ScrumMaster c’est l’un des 3 rôles (avec le Product Owner et l’Equipe) proposé par Scrum; c’est aussi un point de vigilance pour moi en tant que Coach Agile.
Le rôle de ScrumMaster consiste à aider l’équipe à travailler de manière autonome et à s’améliorer constamment, un rôle que l’on peut exercer évidemment avec ou sans la certification de la Scrum Alliance.

Le ScrumMaster est selon moi le symbole vivant d’une gestion de projet 3.0, une gestion de projet différente, collaborative et plus humaine. C’est donc aussi pour beaucoup une question de motivation et un nouvel état d’esprit.
Et puis après tout, parler de « gestion de projet agile », c’est aussi une façon de tendre la main à tous ces chefs de projets élevés au lait PMI (Project management Institute) , bien loin de l’agilité…

Nouvelle gestion de projet, nouveau mode de collaboration… le ScrumMaster est en effet avant tout facilitateur et protecteur, au service de l’Equipe et du projet. Il est aussi le garant du respect de l’agilité et de la bonne mise en oeuvre de SCRUM. Dans tous les cas, c’est un nouveau rôle!

Alors en quoi mon ScrumMaster peut il avoir un comportement « toxique » ?

Et bien par exemple:

  • en distribuant lui même le travail, en attribuant les tâches aux membres de l’équipe au moment de la réunion de planification ou lors des daily scrum
  • en court-circuitant les interactions entre le Product Owner et l’Équipe
  • en ne véhiculant pas, pire en s’écartant des 4 valeurs Agiles fondamentales
  • en faisant lui même les estimations en même temps qu’il facilite les réunions
  • en comptant, recomptant les heures passées toujours sur le dos de l’Equipe !
  • en détournant les objectifs du Daily Scrum et en se mettant sur le devant de la scène
  • en planifiant précisément le contenu des futurs sprints !

Mon challenge de coach Agile:

  • Revenir avec l’Equipe, le ScrumMaster et le Product Ownersur les fondamentaux de Scrum puis écouter, échanger…
  • Redéfinir ensemble les rôles et responsabilités de chacun
  • Insister sur des principes forts SCRUM ou hors SCRUM, « Responsabiliser les équipes », « Favoriser l’apprentissage », c’est du Lean et ça marche bien !
  • Coacher le ScrumMaster sur des moments clés pendant 1 ou 2 sprints (c’est trés efficace)

En quoi puis-je vous aider?

Je m’appelle Jean Claude GROSJEAN. J’accompagne les personnes, les équipes, les organisations dans leur projet de transformation. Si le Coaching Agile vous questionne, n’hésitez pas à me contacter, je peux vous accompagner…

6 réflexions au sujet de « Alerte Agile N°4: Mon ScrumMaster en fait trop ! »

  1. je dirais qu’un scrum master qui présenterait ce genre de comportement toxique ne peut pas être considéré comme un scrum master. A mon avis, il faut le virer (en tant que scrum master, j’entends), car il peut avoir d’autres compétences, à utiliser en tant que membre d’une équipe scrum, par exemple.

  2. Attention aux dérives… des comportements émergent parfois sans en avoir l’air !
    Changer de ScrumMaster, il faut avoir le courage de le faire si le comportement est nuisible, et si aucune amélioration n’est possible.

    Mais encore une fois, le ScrumMaster, notamment un ScrumMaster débutant a besoin de se rôder, comme l’Equipe il apprend, parfois de ses erreurs…

  3. Ping : Jean Claude Grosjean

  4. Ping : Sara EM

  5. Ping : Eric Siber

  6. Ping : Jean-Yves ARNAUD

Les commentaires sont fermés.