CMMI et Méthodes Agiles : Questions de motivations

Après « Agile CMMI: moi j’y crois » et « CMMI, décidemment nous y sommes« , imaginons maintenant quelles pourraient être les motivations respectives des auteurs ou partisans des deux approches pour un rapprochement (selon moi inévitable) du CMMI (Capability Maturity Model Integration) et des Méthodes Agiles.
Au programme : ConvergenceComplémentaritéPopularitéAmélioration continueSuccès.

Convergence
Agilité et CMMI se donnent les mêmes objectifs, notamment niveau Client (satisfaction, rétention, acquisition), niveau Projet (respect côut, délais, qualité) et niveau Collaborateurs (satisfaction, montée en compétence…). Partager le même but peut faciliter les rapprochements…

Complémentarité
CMMI définit le « Quoi » mais a besoin d’éléments pour atteindre les objectifs qu’il se fixe. L’agilité peut donc en partie constituer ces éléments et se charger d’une partie du « comment », ce qui contribuera au passage à lever les idées reçues concernant les deux approches.
Qui dit Agile ne dit pas absence de discipline, Scott Ambler en parle remarquablement dans ce tout récent article « The discipline of Agile » ; Et, Qui dit CMMI, ne signifie pas pour autant lourdeur excessive.

Popularité
Sans enlever à la notoriété du CMMI, fort populaire dans certains contextes, il est évident que les Méthodes Agiles ont actuellement le vent en poupe. Déjà populaires dans les pays anglo-saxons, elles se démocratisent en France. Ainsi, intégrer plus largement, plus visiblement, plus concrètement, en son sein, des pratiques Agiles (pour chaque but par exemple) pourrait permettre au CMMI d’envisager d’autres cibles.

Amélioration continue
C’est un principe Agile, c’est l’essence même du CMMI … et un facteur motivationnel de 1er ordre pour l’ensemble des acteurs des univers CMMI et Agile, qui pourraient, dans l’agilité ou dans la maturité, trouver les moyens d’améliorer leurs propres pratiques, de combler leurs lacunes et faiblesses….

Succés
Dans le prolongement du point précédent, de récents retours d’expérience nous ont prouvé l’efficacité, que dire, le succès de la combinaison des méthodes Agile et du CMMI. Ensemble on est plus forts, c’est le message que fait passer Jeff Sutherland et dont je suis entièrement convaincu !

Si à votre tour, vous voyez d’autres « motivations », n’hésitez pas à nous les faire partager…

340 views

3 thoughts on “CMMI et Méthodes Agiles : Questions de motivations

  1. L’année passée, des organisations professionnelles de l’Ouest français m’ont commandé une étude-conférence sur le sujet Agile / CMMi. Voila le pdf :
    http://www.granit.org/data/uploa...
    Ma conclusion : Même si -certaines- pratiques sont communes, l’approche Agile représente à l’évidence la philosophie contraire de celle qui sous tend la normalisation et CMM (même CMMi light livre que je conseille à tous ceux qui souhaitent parler du sujet en sachant rapidement de quoi il en retourne).

  2. L’histoire ne va pas dans le sens des conclusions de votre étude… (http://www.qualitystreet.fr/?200... et d’un point de vue philosophique les deux approchent recherchent l’amélioration continue, et poursuivent des objectifs similaires.

    Le volet prédictif / adaptatif est une vraie question, effectivement, question qui doit se traiter de manière contextuelle en fonction des organisations.

    Le modèle CMMI 1.2 Dev est la référence actuelle (les mapping avec CMM-SW ne sont plus d’actualité) , référentiel au sein duquel des pratiques alternatives de type agile trouvent largement leur place.

    La potion magique Agile-CMMI peut aujourd’hui s’averer trés précieuse pour pas mal de projets:
    http://www.qualitystreet.fr/?200...

  3. Pingback: French Scrum User Group : une première qui manque un peu de Peps … - Qualitystreet

Comments are closed.