Agile offshore: Déplacements de fin de sprint

Troisième volet de notre série d’articles consacré à l’agilité à distance: Agile Offshore – Agile Nearshore

L’agile Offshore…

un sujet récurrent, très concret, qui concerne beaucoup de monde et pourtant encore mal maîtrisé dans les entreprises aujourd’hui. Les éléments de ce REX (se fondant notamment mais pas que sur un programme multi équipe offshore avec Bucarest) ont été proposés à Agile France 2018.

L’agilité à distance est une agilité sous contraintes dont l’un des premiers enjeux est justement de réduire cette distance. Pour cela des efforts et des moyens financiers seront à prévoir pour que cela marche.

Facteur de succès: Se déplacer en Fin de sprint

Une fois les sprints lancés, l’idée est d’inviter plusieurs membres de l’équipe distante à assister physiquement à chaque revue de sprint & rétrospective (par exemple toutes les 2 semaines) menées en France, en s’assurant qu’un roulement est fait dans les personnes se déplaçant:

  • tel développeur (ou binôme) en sprint 1;
  • tel un autre développeur (ou binôme) en sprint 2 et ainsi de suite…

Les membres de l’équipe distante qui se déplacent devront être en mesure d’effectuer une grosse partie de la démonstration lors de le Revue de Sprint.

Ces déplacements ont selon moi quatre bénéfices importants:

  • Ils réduisent la distance et améliorent la communication
  • Ils permettent de se connaitre et de créer du lien pour faire naître l’effet « One Team »
  • Ils facilitent la tenue des événements : Revue, Rétrospective mais aussi Sprint Planning puisque beaucoup d’équipes choisissent de combiner le même jour, fin de sprint (matinée) et début de sprint (après midi)
  • Il est aussi la preuve que chaque partenaire joue le jeu de l’agilité

Ce type de déplacement fait partie des MUST pour que l’agilité en mode distribué fonctionne; c’est évidemment plus facile entre Paris et Bordeaux ou Paris-Nantes. Pour autant, j’ai appliqué avec une grande efficacité ce principe avec le Maroc et la Roumanie. Je l’ai également testé avec succès (sur un rythme différent) avec l’Inde.

C’est avant tout une question de volonté et de moyens mis en oeuvre pour favoriser ce Travail Ensemble (l’un des 8 accélérateurs de culture agile)

Pour équilibrer les choses, il est important d’inverser le sens des déplacements, une fois sur trois ou sur quatre, en faisant se déplacer les personnes du site français vers les sites distants.

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

Follow Me:
TwitterLinkedIn

476 views

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *