AGILE CMMI: le rapprochement officiel… et cette fois c’est le SEI qui vous le dit !

C’est officiel. C’est énorme !

Le voici donc enfin divulgué ce rapport technique du SEI (Softaware Engineering Institute) que j’attendais avec une impatience non dissimulée depuis plusieurs mois.

Ce rapport CMMI® or Agile: Why Not Embrace Both!, Technical Note (CMU/SEI-2008-TN-003) marque en effet un véritable tournant…

Outre le call to action lancé à la fois aux experts CMMI (instructeurs, évaluateurs…) et aux équipes et coachs Agile, c’est l’invitation officielle au meilleur des 2 mondes, à la combinaison des deux approches pour toujours plus de bénéfices.
C’est aussi la promesse de revoir des modèles et d’envisager des pratiques alternatives Agiles ou Lean pour atteindre des objectifs fixés.
C’est enfin un signal fort d’ouverture et de rapprochement qui selon moi était inéluctable (pour des questions de convergence … complémentarité … popularité … amélioration continue … et succès).

Bref, cette fois ce n’est plus seulement moi qui vous le dis, mais des sommités, reconnues et respectées. Regardez plutôt:

  • Hillel Glazer, Jeff Dalton, Instructeurs, Evaluateurs Certifié CMMI, Partenaires SEI et depuis longtemps les évangelistes d’un Agile CMMI
  • Mike Konrad (Responsable des projets CMMI au SEI), Sandy Shrum (Senior Editor SEI) : les meilleurs du SEI
  • David Anderson : star de la communauté Agile, fondateur de l’Agile Project Leadership Network

La potion magique Lean – Agile – CMMI (+ Ergonomie) n’attend que vous ! L’avantage concurrentiel potentiel est ENORME.

Alors les gars, au boulot ! (bon je l’avoue certains ont pris de l’avance :) )

82 views

6 thoughts on “AGILE CMMI: le rapprochement officiel… et cette fois c’est le SEI qui vous le dit !

  1. Christian says:

    On travaille justement sur scrum avec CMMI 3 mais c’est plus par contraintes
    cette note tombe bien
    Pour l’ergonomie comment faites vous exactement ? quelles sont les dépendances ?

  2. Effectivement c’est une bonne nouvelle que cette publication officielle car les deux mondes sur le terrain ont ‘parfois’ du mal à se parler et à se comprendre, l’article revient longuement sur les causes de ses incompréhensions, entre autre.

    Si l’avantage concurrentiel potentiel Lean-Agile-CMMI-Ergonomie est énorme, ne penses-tu pas que la montagne culturelle à gravir pour cette potion l’est aussi?

    ps: preum’s à l’avoir annoncer ici http://www.laurentmorisseau.com/... :o ))

  3. Une vraie montagne culturelle je te l’acorde mais les choses changent.
    Les premières discussions, les premiers groupes de travail, Agile CMMI répond à de vrais besoins, à de vraies attentes…

  4. Sébastien Douche says:

    Je reste toujours aussi dubitatif sur CMMi. Je comprends les motivations sous jacentes, et l’impact positif sur des grosses organisations mais 1/ l’aspect top-down et 2/ la lourdeur de la structure me semble toujours autant irréaliste. Le développement logiciel reste (malheureusement ?) totalement empirique et quelque peu chaotique, et une approche légère qui favorise l’élévation des membres de l’équipe me semble plus raisonnable. Que je complète par Lean / la pensée systémique pour une vision plus haut niveau (une pile XP / Scrum / Lean en somme).

    A quand un openspace sur CMMi / Agile ? ;) .

  5. Hello Sebastien,

    Tout est dans la mesure …
    on en rediscutera au prochain OpenSpace XP france :)
    Sans aller jusqu’à l’open space dédié, on pourrait se faire une session la dessus !

    JC

  6. Bonjour,

    Désolé pour cette réponse avec 1 an de retard :)

    @Sébastien Douche, vous dîtes « 1/ l’aspect top-down » : Peut être y a-t-il un manque de connaissance ou une mauvaise utilisation du CMMI.

    Les principes de base du CMMI sont l’inverse : « bottom-up » via l’analyse des pratiques déjà opérationnelles dans l’organisation. Les bonnes pratiques sont donc issues de l’opérationnel. Elles sont ensuite, potentiellement, améliorées, adaptées avant d’être testées sur un périmètre restreint pour une généralisation par la suite.

    Si votre organisation utilise le CMMI comme l’on utilisait la Qualité, au sens ISO, il y a qques années en arrière alors, votre direction est dans l’erreur.

    La meilleure façon de faire adhérer les équipes opérationnelles est d’utiliser leurs outils et méthodes et de les généraliser. C’est, en plus, très valorisant pour le personnel.

    Le CMMI n’a rien de « lourd » quand le modèle construit reste dans la mesure, adaptable et adapté et proche des contraintes du terrain.

    Cdt
    Evaluateur Interne CMM/CMMI & Responsable Qualité

Comments are closed.