RH Agile: Télétravail et Agilité… un vrai débat

« La vitesse et la qualité sont souvent sacrifiées quand on travaille à la maison. Nous avons besoin d’être un Yahoo !-Uni et cela commence par être physiquement ensemble » Marissa Mayer, PDG de Yahoo!

La récente prise de position de Marissa Mayer, patronne de Yahoo!, met en lumière l’importance et la sensibilité du sujet Télétravail et Méthodes Agiles, élément essentiel du chantier Agile-RH…

La note fait débat, y compris chez les Agilistes dont certains voient un retour du « Command & Control » et le non respect des valeurs Agiles. Et pourtant…

Je trouve pour ma part que c’est peut être oublié un peu vite, le contexte de cette annonce. Il s’agit en effet d’une décision d’Entreprise, propre à une Entreprise, aux prises à sa propre culture , son historique…  et plongée dans un contexte concurrentiel qui l’invite à se renouveler. De plus, il me semble que les premiers éléments de la note  non relayés par les medias français, comme Le Monde et les autres (intéressant…) ne sont pas sans importance et donnent même du sens à la décision. Par exemple,

« To become the absolute best place to work, communication and collaboration will be important, so we need to be working side-by-side. That is why it is critical that we are all present in our offices. Some of the best decisions and insights come from hallway and cafeteria discussions, meeting new people, and impromptu team meeting . Speed and quality are often sacrificed …. » (l’ensemble de la note à la fin de ce billet)

J’entrevois davantage dans la note et la démarche de Marissa Mayer  un sentiment d’urgence, ainsi que certains éléments de Vision défendus avec conviction, acte de Leadership qu’on attend du Manager Agile !

Télétravail : un frein à la collaboration ?

Sur ce que j’ai pu observer, oui ! J’ai à plusieurs reprises coaché des équipes dont certains membres travaillaient à domicile. J’ai même pu expérimenter différents modes :

  • des équipes où c’est le mode par défaut (qui ne se retrouvent que pour une fin et démarrage de sprint),
  • des équipes qui tournent avec 1 jour ou 2 jours par semaine en télétravail (mardi et jeudi) fixés,
  • d’autres seulement 1 jour, non fixé,
  • avec tout ou partie de l’Equipe concernée.

Je peux simplement vous dire que la différence, sur la notion même d’Equipe, sur la façon de travailler ensemble, avec une Equipe Co-localisée est palpable. Pour les équipes, qui se retrouvaient simplement deux jours « physiquement », j’ajouterai que ces deux jours étaient les plus passionnants, les plus productifs…

Je peux aussi vous dire que même si les outils de communication sont au RDV, l’équipe Agile perd en efficacité dans ces moments là…

Communication Modes Effectiveness - Scott Ambler

Communication Modes Effectiveness – Scott Ambler

Evidemment on peut travailler à distance et de nombreux outils se sont développés pour y aider. De nombreuses petites sociétés, en particulier IT, travaillent exclusivement dans ce format. C’est une réalité. On peut même binomer à distance…

La plupart des études réalisées sur la question attestent de gains de productivité (quand les conditions sont remplies). Certes mais  qu’en est il de l’impact sur le potentiel créatif et l’esprit d’équipe ?

Télétravail et Agilité… pas si simple

Dans le coaching d’équipe, il y a l’Equipe en tant que système complexe avec l’ensemble de ces interactions ; il y a aussi les personnes et notamment leurs éléments de motivation, leurs attentes, leur bien ëtre… et quand on parle d’agilité, on remet l’Homme au centre des préoccupations…

Le télétravail désigné comme «  toute forme  d’organisation du travail dans laquelle un travail, qui  aurait également pu être exécuté dans les locaux de  l’employeur, est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les  technologies de l’information dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci » (2005) est une attente de beaucoup de salariés, et plus largement une tendance sociétale.

Cette dualité, Personnes / Interactions de personnes se retrouve même dans la 1ere valeur du Manifeste Agile:

« Personnes et Interactions avant processus et Outils »

Si je mise sur les personnes, je peux me mobiliser pour le télétravail; si je mise sur les interactions, je ne choisirai pas le télétravail…

L’ambiguïté se retrouve aussi dans les principes (12 principes du Manifeste Agile) dérivés de ces valeurs:

Principe N°5: « Réalisez les projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont ils ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés. »

Principe N°6: « La méthode la plus simple et la plus efficace pourtransmettre de l’information à l’équipe de développement et à l’intérieur de celle-ci est le dialogue en face à face. »

Si je m’en réfère, au principe N°6, j’oublie le télétravail… mais les choses ne sont pas si simples…

85 % des mises en place du télétravail sont d’abord motivées par l’amélioration de la qualité de vie des salariés.

Le télétravail c’est donc des gains personnels (plus de liberté dans la gestion de son temps, profits sur la vie familiale, gains sur le temps de transport, baisse du stress) mais aussi bénéfices écologiques et environnementaux, qui eux aussi peuvent faire pencher la balance…

12,4% des salariés français télé travaillent au moins huit heures par mois en 2012 (contre 7% en 2007 et 2,9% en 1999). La tendance est à la hausse en France (même si c’est encore loin des pays nordiques ou même des US avec + de 20%) mais la projection de 47% de la population active concernée d’ici 2015 ne sera pas atteinte.

Dans la balance il ne faut pas perdre de vue, les risques génériques associés au télétravail (cf Rapports bas de page), côté salariés:

  • une difficulté à séparer vie personnelle et vie professionnelle ;
  • une perte de visibilité dans l’entreprise ;
  • une incapacité à s’auto-discipliner (procrastination) et  à gérer de manière autonome sa charge de travail (déstructuration) ;
  • une mise à l’écart du collectif de travail ;
  • une « mercenarisation » de la  relation de travail (la relation entre le collaborateur et l’entreprise devenant  uniquement financière) ;
  • un accès plus restreint à certaines informations (l’  « informel » notamment).

Bref, un sujet délicat, à envisager entreprise par entreprise, en tenant compte des motivations de chacun!

J’attends du Manager Agile le partage d’une Vision d’entreprise, de la Transparence et le cas échéant qu’il sache jouer du miroir et trouver les mots permettant de ressentir le sentiment d’urgence;  j’attends aussi aussi de lui qu’il soutienne l’auto-organisation et qu’il favorise la motivation des Personnes…

« If you have someone who’s smart, talented, aggressive and wants to learn, then your job is to help them become all they can be  » Dave Novak

Aprés ça colle ou ça colle pas!

Les deux principaux rapports sur le télétravail:

Comme promis, la note de Yahoo (2013):

 » Yahoos,

Over the past few months, we have introduced a number of great benefits and tools to make us more productive, efficient and fun. With the introduction of initiatives like FYI, Goals and PB&J, we want everyone to participate in our culture and contribute to the positive momentum. From Sunnyvale to Santa Monica, Bangalore to Beijing — I think we can all feel the energy and buzz in our offices.

To become the absolute best place to work, communication and collaboration will be important, so we need to be working side-by-side. That is why it is critical that we are all present in our offices. Some of the best decisions and insights come from hallway and cafeteria discussions, meeting new people, and impromptu team meetings. Speed and quality are often sacrificed when we work from home. We need to be one Yahoo!, and that starts with physically being together.

Beginning in June, we’re asking all employees with work-from-home arrangements to work in Yahoo! offices. If this impacts you, your management has already been in touch with next steps. And, for the rest of us who occasionally have to stay home for the cable guy, please use your best judgment in the spirit of collaboration. Being a Yahoo isn’t just about your day-to-day job, it is about the interactions and experiences that are only possible in our offices

Thanks to all of you, we’ve already made remarkable progress as a company — and the best is yet to come.

« 

Le cabinet Eveil Agile vous accompagne dans la Transformation Agile de votre Organisation

jc-Qualitystreet

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedIn

11 réflexions au sujet de « RH Agile: Télétravail et Agilité… un vrai débat »

  1. Lorraine Margherita dit :

    Merci pour ce long billet qui explore la question. Les réactions ont été bcp plus nombreuses dans la presse et les sites/blogs/posts anglo-saxons, cela s’explique probablement par le fait que le télétravail est bcp plus répandu aux USA.
    De fait je pense que le télétravail (que j’ai pratiqué) est dans la tendance inverse à celle de l’intelligence collective à laquelle de plus en plus d’entreprises sont sensibles. Même si je suis moi-même en train d’expérimenter le World Café online. L’interaction à distance permet d’inclure dans un projet des personnes qui n’y participeraient pas s’il était purement présentiel –c’est le cas dans mon exemple, qui réunit des personnes situées en Asie, en Europe et aux USA, c’est un peu « online ou rien ».
    Donc en effet, c’est un sujet qui demande une adaptation à chaque entreprise, pour mettre le curseur au bon endroit entre présence physique et télétravail.
    Merci pour toutes les références que l’on trouve dans votre billet.

  2. Merci Lorraine pour ce commentaire et cet éclairage. La différence US/ Europe du Nord vs France est toujours très marquée. Ce qui peut expliquer aussi la virulence de certains commentaires à l’encontre de Marissa Mayer outre Atlantique.
    Pour le reste, le télétravail est de toute façon une affaire de contexte… D’ailleurs le contexte et l’angle que j’aborde dans ce billet sont celui des EQUIPES AGILES; un contexte qui ne concerne pas tous les salariés évidemment.
    J’observe comme toi, que du point de vue de l’intelligence collective et de la notion de travail en Equipe, le télétravail est très loin d’être un élément facilitateur 🙂

  3. Bonjour,

    C’est intéressant de voir que tu opposes Agile et télétravail.

    Déja le télétravail ça s’apprend, de la part du télétravailleur mais aussi de la part du management.

    Là où j’ai fais un bond :
    « une « mercenarisation » de la relation de travail (la relation entre le collaborateur et l’entreprise devenant uniquement financière) ; »
    A ton avis c’est quoi un contrat de travail ? Je trouve justement que le télétravail permet de prendre une certaine distance et d’éviter les relations paternalistes ou pseudo affectives, sans parler des ragots de couloirs.

    De même pour les autres risques que tu évoques. Tu ne penses qu’ils existent déjà dans un travail classique ?  » séparer vie personnelle et vie professionnelle », j’en connais beaucoup qui n’ont pas séparé mais sacrifié leur vie personnelle, qui vont et reste au bureau pour faire acte de présence, passe leur temps en réunion au lieu de bosser…

    Globalement, je pense qu’il y a un méconnaissance du management par rapport au télétravail. Un manque de formation globale. Il faut chercher les problèmes par là avant de les chercher du coté Agile.

    J’ai déjà observé des équipes agiles travailler sur le même lieux, dans un silence monacale : Il faisait tout leurs échangent par messagerie, que la personnes soit à Hong-Kong ou juste en face d’eux.

  4. le télétravail présente des inconvénients sur la créativité certes, mais n’y a-t-il vraiment aucune solution pour y remédier au lieu d’obliger les gens à retourner sur le terrain?

  5. Hello Raphael,
    Merci de ton feedback.
    Je n’oppose pas Agile et Télétravail. Loin non plus de moi de l’idée de remettre en cause la notion même de télétravail.
    Je soulève simplement le débat, offre mon regard de coach, partageant moi aussi mon expérience sur le sujet. En termes d’interactions, de créativité et de travail en équipe, j’ai pu observer que le télétravail ne facilitait pas les choses, bien au contraire.
    C’est juste un constat, et il serait intéressant d’avoir le ressenti d’autres coachs agile sur la question…
    Pour le reste, comme je l’indique dans ce billet notamment avec l’exemple des principes agiles, les choses ne sont pas aussi simples. Comme le mentionnait Lorraine, et comme tu le mentionnes (si j’ai bien compris), des arbitrages sont à faire. Le télétravail est une réelle affaire de contexte: personnel, collectif (equipe) et organisationnel (culture d’entreprise voire culture nationale).
    Je distingue aussi le télétravail, du mode Equipes distantes – distribuées (un contexte selon moi également moins efficace qu’un contexte co-localisé, mais c’est un autre débat…).
    Si je voulais ouvrir davantage le débat, je lui donnerais volontiers cette orientation: dans quelle mesure mon entreprise mais aussi les collectivités locales et territoriales soutiennent mon effort de colocalisation?

  6. Ping : Outils de travail collaboratif | Pearltrees

  7. Aurelien dit :

    Je suis assez d’accord que le télétravail rend le contexte Agile difficile. Nous essayons dans notre équipe de mettre en place une méthodologie Agile, en sachant que nous sommes distribués sur toute la planète et que les bureaux sont aux Etats-Unis, donc une majorité sont en télétravail à 100%.
    Il s’avère qu’il y a un obstacle majeur : la quasi impossibilité de faire des daily standups, à cause du décalage horaire trop important entre tout le monde.
    A cause de ce manque, le concept agile même est fortement handicapé.
    Cependant il y a un bon côté, le fait de ne pouvoir communiquer que via l’ordinateur pousse les gens à communiquer davantage. Dans toutes les équipes agile où j’ai travaillé avant, on distingue ceux qui font des efforts pour communiquer et qui ne vont pas rester bloqués dans leur coin mais aller discuter avec les autres (devs, product owner, coach etc.), et d’autre part il y à ceux qui sont moins enclins à communiquer et qui peuvent perdre du temps à essayer de se débrouiller par eux-même. L’avantage , quand on est en télétravail c’est qu’on hésite moins à envoyer un mail ou chatter avec un collègue pour récupérer des informations. Après des outils comme Google hangout (chats video) permettent d’avoir une discussion de vive voix si c’est nécessaire.

    Enfin tout ceci pour dire que je pense qu’il faudra une évolution des méthodes Agile pour les équipes distribuées, quelque chose d’adapté, sinon il y aura un abandon d’agile dans les entreprises faisant du télétravail.
    Comme trop souvent malheureusement, en France nous ne nous projetons pas dans le futur, pensant que rien ne peux nous arriver, mais il suffit de regarder aux Etats-Unis, en Inde, dans d’autres pays d’Europe, tout le monde se met au télétravail.
    La raison est simple: ça permet d’employer des personnes qualifiées même si distante plutôt que des personnes moins qualifiées localement.
    La fuite des cerveaux vers l’étranger ne fera que s’accentuer, pour se transformer en fuite virtuelle, avec des ingénieurs français travaillant à distance pour des entreprises étrangères.
    Dans ce cadre, si l’agile ne propose pas de solutions, il sera tout simplement écarté… En tous cas c’est ce que je constate dans ma situation…

  8. Principe N°6: “La méthode la plus simple et la plus efficace pour transmettre de l’information à l’équipe de développement et à l’intérieur de celle-ci est le dialogue en face à face.”

    Qu’est-ce qu’une conversation video skype si ce n’est un face à face? Pour moi le télétravail n’est pas incompatible avec l’article 6 des méthodes agiles…

  9. Philippe dit :

    Je gère une équipe Scrum répartie sur 4 sites en France.
    Malgré maintes tentatives de rapprocher les équipes en les faisant travailler sur des sujets communs, les membres sont définitivement plus efficaces quand ils sont localisés au même endroit ou quand nous les invitons à se déplacer pour certaines réunions clés.

    Maintenant cela ne remet pas en cause le télétravail, les distances qui nous séparent ou la méthode utilisée.

    Certes, nous perdons en vélocité mais nous gagnons en bien-être de l’équipe. Comme le bien-être contribue grandement à la vélocité, je ne suis pas convaincu que nous perdions tant que cela…

    Ce qui me conforte dans ma position c’est que le Principe N°5 est placé avant le Principe N°6. 😉

    Cordialement

  10. Intéressant débat.

    Il est vrai que la communication à distance fait perdre beaucoup d’informations non verbales, comme les émotions, etc…
    Mais dans mon entreprise, nous avons un développeur qui télétravaille en pair-programming depuis plusieurs années (les rétrospectives sont un petit peu spéciales), et l’information transmise est maintenant bien maîtrisée par toute l’équipe.

    Pour ma part, je télétravaille une journée par semaine, et je suis probablement 2 fois plus productif cette journée, parce que je gagne le temps du transport (3 heures !), et je peux travailler à mon rythme, ce qui fait que je finis tard le soir, qui est mon heure préférée de travail.

    Malgré tout, je pense que tu n’as pas compris où Marisa Mayer voulait en venir !

    Elle avait expliqué récemment qu’elle travaillait 130 heures par semaine (il y a 168 heures par semaine):
    http://it-jobs.fins.com/Articles/SBB0001424052702303404704577309493661513690/How-Google-s-Marissa-Mayer-Manages-Burnout

    En dehors du débat intéressant du télétravail, il y a une question sous-jacente de productivité et de confiance en l’autonomie.
    Son message va juste décourager les individus qui avaient une motivation intrinsèque, et qui pensaient que l’entreprise leur faisait confiance.

    Enfin, j’aime décoder les discours des gens, et le discours de Marisa est très « nous sommes une famille », etc…, ce qui fonctionne sur des employés jeunes mais pas sur des employés ayant de l’expérience.

    Donc ce n’est pas un débat agile ou pas, c’est plutôt un retour au management des années 50.

  11. Merci pour tous ces commentaires.
    Le message de Philippe me semble un bon résumé de la situation… télétravail / agile…
    Quant à Yahoo et Marissa mayer, comme je le soulignais il s’agit d’une « décision d’Entreprise, propre à une Entreprise, aux prises à sa propre culture , son historique… et plongée dans un contexte concurrentiel qui l’invite à se renouveler »
    Je ne me risquerais pas à interpréter cette décision; comme tout le monde je la constate; elle fait juste écho à des choses que j’ai vécues dans des contextes Agiles d’où ce billet.
    Bonne route à tous, ici ou ailleurs!

Les commentaires sont fermés.