Des Tests Exploratoires sous l’angle ergonomique

Les tests exploratoires se définissent comme l’apprentissage, la conception et l’exécution simultanée des tests. Pour faire simple, moins ces activités sont séparées, plus le niveau d’exploration est jugé élevé : on parle alors de tests exploratoires.

Dans l’univers des tests logiciels,  les tests exploratoires se distinguent donc clairement des techniques scénarisées (« scripted tests »), fondés sur des cas de test (valeurs d’entrée / script d’exécution / résultats attendus). Sur les projets IT, ils sont un complément très utile à ces tests « classiquement » scénarisés, notamment niveau interface, pour plus de feedback et peuvent les remplacer efficacement en cas de flou ou d’instabilité dans les exigences.

Aller plus loin… Vers un test exploratoire centré ergonomie

L’approche des tests exploratoires est plutôt récente et en pleine expansion, d’autant qu’elle colle plutôt bien aux nouvelles exigences de tests apparues avec les méthodes Agiles.

Interactive et créative, la démarche est en effet centrée avant tout sur le résultat plutôt que sur la conception, documentation et l’archivage de cas de tests (valeur et principes agiles). Elle se concentre aussi sur le métier de Testeur, ses compétences, son savoir-faire, bref sa valeur ajoutée.

Et l’évaluation cognitive experte dans tout cela, une technique reconnue depuis longtemps en ergonomie des logiciels ? Des tests exploratoires qui intègrent ce volet ergonomie apportent une richesse supplémentaire dans cette quête perpétuelle de la QUALITE et du BON PRODUIT et dans la recherche des défauts. C’est aussi un + pour le testeur dans sa connaissance du produit et des attentes des utilisateurs.

Les bénéfices sont évidents mais nécessitent de la part du testeur une montée en compétences sur sa connaissance des processus cognitifs humains ainsi que sur les principaux critères ergonomiques de conception.

Tester le système du point de vue de l’utilisateur : une raison d’opter pour le test exploratoire

Tests scénarisés vs Tests exploratoires : une question de moment et de STRATEGIE DE TEST. Toutefois, il est clair que s’engager régulièrement, par exemple à chaque sprint (contexte Agile) dans une session de test exploratoire, dans la peau des futurs utilisateurs, est aujourd’hui indispensable.

Concrètement, la technique va consister à simuler les processus utilisateurs en jeu avec le système, et à s’arrêter à chaque étape du processus pour vérifier que l’utilisateur peut enchaîner. Le testeur se met donc à la place de l’utilisateur, accomplit chaque tâche comme celui-ci le ferait, en s’arrêtant et en s’interrogeant à chaque écran :

  • les utilisateurs comprendront-ils quoi faire?
  • les utilisateurs comprendront-ils comment le faire?
  • les utilisateurs comprendront-ils les feedback?

Il va se fonder sur sa connaissance des facteurs humains et des processus cognitifs…

  • Attention
  • Perception et reconnaissance de l’information et des actions
  • Mémorisation
  • Apprentissage
  • Communication
  • Résolution de problème
  • Décision

… et sur des questions types à se poser, comme par exemple :

  • L’action correcte à engager  sera-t-elle évidente pour l’utilisateur ?
  • L’utilisateur va -t-il remarquer que l’action correcte est disponible ?
  • L’utilisateur va-il interpréter la réponse à l’action correctement ?

Une approche toujours structurée mais deux Prérequis pour déterminer l’oracle de test

Une session de test exploratoire obéit à des règles qui la cadrent. Elle est délimitée dans le temps, commence toujours par une charte de session et se termine toujours par un mini rapport de test rassemblant la liste des défauts et des problèmes identifiés ainsi que les principales notes produites.

Les tests exploratoires centrés sur l’ergonomie ont quant à eux deux pré-requis. Outre de très bonnes connaissances en ergonomie, une vision claire et complète des futurs utilisateurs du produit est également nécessaire avant de se lancer dans le test.

C’est là que les PERSONAS interviennent car pour se mettre dans la peau de ses utilisateurs, il faut bien les connaitre : leurs buts, les déclencheurs de leurs actions, leurs influences, leurs freins ou les bonnes surprises !

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

Follow Me:
TwitterLinkedIn

609 views

11 thoughts on “Des Tests Exploratoires sous l’angle ergonomique

  1. Pingback: Jean Claude Grosjean

  2. Pingback: Valtech Technology

  3. Pingback: Nicolas Ruffel

  4. Pingback: Bruno Orsier

  5. Pingback: Claude Falguière

  6. Pingback: Thomas Philipakis

  7. Pingback: Florian Deberghes

  8. Pingback: André De Sousa

  9. Pingback: PIA Blog / Productivity by Design » Notre revue de presse (13/04/2010)

  10. Bonjour,

    Je m’interroge sur cette définition des tests exploratoires. Elle me semble en effet définir plus des tests d’ergonomie, non structurés à l’avance.

    Ces tests seraient donc complémentaires à des tests scénarisés, et non opposés.
    La question ne serait donc pas « Tests scénarisés vs Tests exploratoires » mais « Tests scénarisés & Tests exploratoires ».

    Cordialement

  11. Bonjour,

    Je pense qu’il est difficile de prévoir de façon scripté tous les tests à l’avance. Ici de part l’utilisation de l’application et une vision utilisateur de nouveaux tests sont conçus. C’est pour cela qu’il est intéressant de travailler à plusieurs et à la fin de la session se réunir et capitaliser pour éventuellement réinjecter le meilleur dans son plan de test.

    Cordialement.
    Dominque

Comments are closed.