Et si nous devions décider : le vote à 5 doigts

Un moyen simple et trés efficace.

  • c’est visuel
  • c’est très participatif
  • c’est collaboratif
  • ça a un côté ludique
  • ça sort vraiment de l’ordinaire

En tant que facilitateur, mon rôle est de me focaliser sur les participants pointant 1 ou 2 doigts (« J’ai quelques réserves… », « J’ai de sérieux doutes… »):

  • S’il n’ y en a pas : OK, la décision est acquise
  • S’il y en a : Le groupe se remet au travail : à moi de susciter les échanges, on écoute les arguments de chacun et on recherche le consensus à des niveaux supérieurs (3 doigts minimum)

Pour l’avoir expérimentée encore récemment, je peux vous dire que cette technique fonctionne très bien.
J’ajouterais même que ces moments de décision sont attendus avec une impatience non dissimulée.

Alors soyez joueurs !
Testez cette technique lors de vos prochaines sessions de travail, et revenez sur ce billet pour nous livrer votre ressenti et celui des participants !

2 479 views

8 thoughts on “Et si nous devions décider : le vote à 5 doigts

  1. Intéressant.
    Malgré tout, il y a des cas où il faut bien laisser des personnes de côté à un moment donné sous peine de tendre vers le 3 et que le "buy-in" global soit trop faible.
    Un 1 ou un 2 sont problèmatiques mais la situation est claire. Un 3 pourrait avoir des effets insidieux sur du moyen terme, non ? (perte / démotivation des personnes moteurs, ayant voté 5 ou 4 au 1er tour par ex).
    Je suppose qu’il faut vraiment aussi gérer le qui vote, son rôle et son influence sur la mise en application de la décision.

    A l’occasion, je tenterais, sur différents types de décision.

  2. Sur le meme principe. Il existe (existait) une méthode de vote par couleur (depuis une 10zaine d’années ou +). Elle a été inventée par un cadre de Synthélabo. Elle a un nom que je ne retrouve plus (10 mn de recherche sur Google).
    Mais l’avantage des doigts c’est qu’on les a toujours sur soi (sauf les manchots ça va de soi) alors que les panneaux de couleurs, il faut les amener.
    Il y avait au moins 7 couleurs pour exprimer son avis;
    bon il peut y avoir 10 doigts aussi…
    David

  3. Très bonne idée, maintenant il faut les smileys associés pour les vote via MSN ou dans un wiki.

  4. Bonjour,

    nous utilisons le protocole ‘decider’ (c’est de l’anglais) issu des core protocols qui me semble plus simple, plus direct.

    on a trois choix :
    – pouce en haut (+) : j’adhère
    – main à plat (=) : j’ai des doutes ou j’hésite, ou je ne sais pas, mais je suis la majorité et je soutiendrai la solution comme si j’avais voté +
    – pouce en bas (-) : je suis contre. on me demande alors "qu’est-ce qu’il faudrait changer à la proposition pour que tu mettes ton pouce vers le haut ?". cela oblige à être constructif, à avancer.

    il y a également le "double pouce en bas", très rare qui signifie :"cette proposition est contre mes principes les plus fondamentaux". dans ce cas, il n’y a pas de discussion possible. je n’ai jamais vu ce cas.

    C’est ensuite à celui qui a lancé le decider de déterminer si la proposition est adoptée ou pas. Un grand nombre de ‘=’ signifie une faible adhésion et il faudrait probablement retirer cette proposition faible.

    Résultats observés en équipe :
    – rapidité de décision
    – alignement de l’équipe
    – décisions "faiblardes" auto-rejetées

  5. "Vote à 5 doigts","Decider"… les principes de bases, les leviers sont les mêmes: simplicité, rapidité, collaboration, recherche du consensus …

    En ce qui me concerne, le poster du vote à 5 doigts est déjà préparé 🙂

  6. Pingback: Jean Claude Grosjean

  7. Pingback: Gwenael Bonhommeau

  8. Pingback: Nicolas Ruffel

Comments are closed.