Personas : mon retour d’experience …

Les « Personas » sont un outil trés performant pour comprendre les utilisateurs et leurs buts.
Petit rappel, un « Persona » est un archétype, une représentation des utilisateurs, qu’on peut utiliser pour guider nos décisions concernant les fonctionnalités, la navigation, les interactions et même le design visuel.

Exemple de « persona » tiré d’une présentation de Todd Warfel donnée à l’UPA 2007 :

J’ai utilisé les « personas » sur l’un de mes derniers gros projets; voici un premier bilan :

  • Mes « personas » ont orienté mes choix de conception d’interface; c’est indéniable. Je me suis régulièrement retourné vers eux (« personas » primaires et secondaires), pour evaluer mon travail en questionnant leurs buts (priorisés), le moment où ils vont se servir de l’outil et ce qui va déclencher leur action, ce dont ils ont besoin, ce dont ils vont se servir … J’ai systématiquement analysé ces questions en termes d’efficacité, d’efficience et de satisfaction. Cela m’a permis de garder le cap, et de me concentrer sur le plus important: c’est trés rassurant, et vraiment appréciable.
  • Mes « personas » m’ont permis de rentrer en douceur dans des problématiques métiers complexes, m’ont donné plus de crédibilité, et ont eu un impact positif certain en RDV Client (contexte « user research » et/ou avant vente). « Vous, vous savez ce qu’on fait … vous avez compris mon métier et ce que je fais au quotidien ! » … Par la suite, ils m’ont donné des arguments pour discuter de mes choix avec les analystes mètier, et je pense qu’ils seront utilisés par le marketing. Intéressant, non ?
  • La mise en avant, dans mes « personas », des concepts de buts, de tâches … a permis que ceux-ci deviennent le centre de l’attention, se placent au coeur des préoccupations. C’est bien pour tout le monde et cela facilite mon travail ultérieur (exigences ergonomiques, scénarios, tâches, use cases …).
  • Toutefois, « mes personas » ont-ils été un outil de communication performant au sein de l’équipe projet ? A vrai dire non ! Bon j’ai eu quelques sourires, c’est une forme de communication, n’est-ce pas ? :)
  • Mes « personas » ont-ils « humanisé les développements« , suscité l’empathie parmi les équipes de développement ? Clairement nonla prochaine fois, c’est promis, je sortirai de mon chapeau des cubes ou des cartes à la yahoo ;:)
  • Un prénom, un titre, une devise (orientée sur l’outil à développer) et une photo sont des élements essentiels. Le choix de la photo est primordial; petit conseil, n’idéalisez pas, prenez votre temps, pensez à vos utilisateurs …
  • Les « personas » les plus réels sont les plus efficaces. Tout en restant synthètique, accordez un soin tout particulier à vos données démographiques, psychologiques, émotionnelles même si celles-ci ne sont pas discriminantes.

Enfin, bénéficier de l’appui, des conseils et de la validation d’un expert du domaine (théorie et terrain c’est mieux) pour élaborer les « personas » est un facteur important, gage de réussite; ce fut mon cas sur ce projet.

Conclusion : une expèrience certes à améliorer (impact sur les équipes projet) mais à renouveler sans hésitation !!

En savoir plus :

4 thoughts on “Personas : mon retour d’experience …

  1. hello ! emotionnelles meme si celles-ci ne sont pas discriminantes :) précisio indispensable ? les parenthèsesen disent parfois davantage que tout le restev :) merci pour ce billet intéressant, au plaisir de vcous lirre !

  2. M’y étant rapidement intéressée, je n’ai pas vraiment aimé l’expérience. J’ai trouvé que ça m’embrouillait la tête + qu’autre chose… Intéressant mais pas pour moi, je n’ai pas trouvé ça humain :)

  3. Pingback: Loic Nijman

  4. Pingback: Pansiot Jonathan

Comments are closed.