Aucune image

Toujours plus agile – Vers de nouveaux challenges

Une page se tourne…

puisque j’ai démissionné de mon poste de Consultant senior chez SQLI Paris.
Une expérience humaine et professionnelle enrichissante qui me conduit aujourd’hui vers de nouveaux challenges…

Un bon break d’une semaine, et c’est donc parti, début novembre, pour PLUS D’AGILITE et de CONSEILS chez Valtech Technology.

Aucune image

Demain c’est l’Agile Tour Paris 2009

« Go see » …

demain 15 octobre, à partir de 9heures, à l’Université Paris Ouest – Nanterre La défense (Paris X)

L’agile Tour, c’est un cycle de conférences sur l’Agilité, dans plusieurs villes de France et d’ailleurs durant tout le mois d’octobre avec comme objectifs de:
– Promouvoir l’agilité
– Partager nos visions de l’agilité
– Fédérer
– Soutenir
Le programme parisien est allêchant. L’inscription semble nécessaire.
Pour ma part, un déplacement à Brest ne me permettra pas d’assister à l’événement; j’y serai l’année prochaine … sans faute !
Sinon vous avez aussi l’événément toulousain, le 22 octobre, avec du beau monde, notamment Claude Aubry, Pascal Roques, Thierry Cros, Laurent Carbonnaux, Olivier Azeau …

Aucune image

Style de coaching agile

Le coaching Agile, je le rappelle, consiste à aider l’organisation, une équipe, une personne dans son parcours vers l’agilité pour des résultats concrets et mesurables. C’est un savant mélange d’expertise et de déontologie, c’est aussi et surtout une question de style adapté au contexte de l’intervention, et couplé à une mécanique d’apprentissage qui m’est chère : SHU – Ha – RI.

Le coaching … c’est donc enseigner, notamment les règles fondamentales (« suivre les règles »), les pratiques clés, les valeurs, les principes en encouragent et en impliquant au maximum (Implique moi et je comprendrai) pour initier le changement.

Le coaching … c’est aussi accompagner et guider sur la base de ce qui a été enseigné préalablement. Il s’agit d’approfondir et de répondre à des problématiques plus diverses, souvent plus complexes. Etre le partenaire privilégié, étudier les situations, envisager toutes les options et essayer avec l’équipe celle(s) qui me semble(nt) le(s) plus pertinente(s). Feedback et adaptation, mais toujours avec un minimum d’enseignement…

Aucune image

Agile CMMI : Voyage d’un coach agile au cœur de la gestion des exigences-REQM

Première étape de mon parcours au travers d’un référentiel Agile CMMI, et premier billet d’une longue série qui s’adresse en priorité à mes lecteurs AGILISTES, aux praticiens CMMI et à ceux qui s’intéressent de prés ou de loin à l’amélioration des processus. Ma posture est celle d’un coach Agile qui accompagne une organisation cherchant à atteindre le niveau de maturité 3 CMMI, mais souhaitant garder un mode de fonctionnement agile fondé sur des pratiques Scrum et XP.

Voici donc REQM, Gestion des exigences, l’un des 7 domaines du Niveau de maturité 2, dont l’intention est de « gérer les exigences des produits et composants de produits du projet et d’identifier les incohérences entre ces exigences et les produits d’activité du projet ». La gestion des exigences (REQM) est avec RD (Développement des exigences) la base de ce qu’on appelle l’Ingénierie des exigences, des activités ô combien cruciales dans les projets informatiques. Les exigences sont fonctionnelles (« ce que les système doit faire ») ou non fonctionnelles (attributs de qualités, par exemple fondés sur l’ISO 9126). Au programme, REQM dans une vision Agile CMMI …

Aucune image

Divergence – Convergence : les deux temps d’une bonne Facilitation

Dans les organisations, l’heure est aujourd’hui à la collaboration et à la participation. Process et outils se multiplient pour servir au mieux ces deux valeurs fondamentales de l’Entreprise 2.0, mais l’enjeu reste essentiellement HUMAIN.
Ce sont bien les personnes motivées, engagées qui collaborent, qui participent, qui dynamisent l’entreprise… qui permettent que des communautés se créent, des groupes de travail se réunissent, des événements participatifs (type open space) se montent, des équipes projets se forment, le plus souvent dans la transversalité, en cassant les frontières dans et autour des organisations.
Personnage clé de ce dispositif : le FACILITATEUR, dont le rôle est d’aider un groupe, une ou des personnes à apprendre, explorer, trouver des solutions, atteindre un consensus …
La facilitation a de multiples tenants, se prépare et se travaille toujours en contexte. Mais, selon moi la qualité d’une bonne facilitation se mesurera dans sa capacité à alterner judicieusement sans les mélanger des activités de divergence et de convergence (principes de base de la pensée créative).
DIVERGER, c’est ouvrir et lister un maximum d’options…