Agile Testing Days Berlin – Jour 2

Agile Testing Days 2010 : Jour 1 (English version : Day 1 on www.agile-ux.com)
Agile Testing Days 2010 : Jour 2 (English version Day 2 on www.agile-ux.com)
Agile Testing Days 2010 : Jour 3 (English version Day 3 on www.agile-ux.com)

Seconde journée des Agile Testing Days au Seminaris Center de Berlin, et encore des interventions de haute volée.

Keynote de Mickael Bolton « Testers : get out of the quality assurance business »

Mickael Bolton, une grosse pointure dans la communauté des testeurs, se proclame « Agile skeptic » (dans le bon sens du terme).

« Pourquoi tester ?  » « Qu’est-ce que la qualité? » : ces deux questions clés vont lui permettre de revenir sur l’activité de testeur, centrée avant tout sur l‘adaptabilité et la valeur et non pas sur l’assurance qualité.

Mickael Bolton- Keynote

Mickael Bolton- Keynote

Le rôle du testeur est donc plutôt d’aider les personnes à considérer les différentes possibilités pour résoudre des problèmes :

« Testers are skilled investigators … we are sensory instruments »

« Testing is an on-going, continuously, re-optimizing process of exploration, discovery, investigation and learning »

Mickael prit ensuite position sur les débats récurrents : tests d’acceptation (selon lui plutôt des « rejection checks »), non regression, tests exploratoires, l’automatisation ( « only a tool »). Trés intéressant, et des positions bien tranchées !

Gojko, c’est de la dynamite !

Au depart, une session « Top 10 reasons team fail with ATDD and how to avoid them » et une salle remplie…

Gojko Adzic Session

Gojko Adzic Session

La suite, c’est Gojko Adzic qui entre dans l’arène maniant avec dextérité ironie et second degré dans un show de 30 minutes tonitruant.  Pas grand chose à ajouter : regarder plutôt ces morceaux choisis!

(video from Rob Lambert, The Social Tester)

Les slides de la présentation

Difficile de passer après tout cela !

Anko Tijman, plus en retenue, y parvient néanmoins. Une bonne session « Mitigating Agile Pitfalls ». Après s’être attardé sur les valeurs de l’agilité, Anko a commenté les 5 pièges du Testing Agile, et les options pour les atténuer.

Anko Tijman - Agile values

Anko Tijman - Agile values

  • Piège 1 : Ne pas tester avec le Client
  • Piège 2 : Ne pas tester en équipe
  • Piège 3 : Stratégie de test non équilibrée
  • Piège 4 : Exigences incomprises (avec comme actions d’atténuation:

 » Ask ! Meet ! Discuss ! Acceptance TDD Test techniques »

  • Piège 5 : Des outils non source de valeur

« Tools are not always the answer »

Bon, pas forcément nouveau mais les choses sont posées. En conclusion, il nous livre ce qui permet au test agile de réussir : construire des relations solides, se concentrer sur le travail d’équipe et la collaboration, partager la connaissance. On est d’accord !

Keynote de début d’après midi : Agile Testing Certification – How could that be useful ? (par Stuart Reid, qui fut le fondateur de l’ISTQB).

Un sujet qui fait débat dans la communauté Agile Testing ; les certifications de test ont en effet de farouches opposants, pointant du doigt leur profonde inutilité … Un avis que je partage pour beaucoup. Dans la salle, pourtant, quasiment la moitié de l’assistance s’est déclarée, en levant la main, certifiée en test ! La certification semble trés populaire en Allemagne …

Stuart Reid - Keynote - Answer to Gojko :) (Conference private joke)

Stuart Reid - Keynote - Answer to Gojko :) (Conference private joke)

Stuart rappelle que le titre de sa session est une question : il souhaite avant tout ouvrir les débats. Le panorama des certifications existantes (agile et test) est dressé et les certifs. de l’ l’Agile Alliance en prennent un coup … Ensuite, c’est 45 minutes sur le qui, quand, pourquoi, comment d’une certification de testeur agile (et son syllabus) …

Bref, je ne suis convaincu ni par le discours ni par la potentielle certif…

Deux sessions pour lesquelles j’attendais mieux..

Celle de Cirilo Wortel « The secret sauce of agile testing in distributed teams » et d’Eric Jimminck « Implementing collective test ownership » qui sur le papier m’avaient accrochées.

Pour la première présentation, le cœur du sujet « le test agile en offshore » a mis du temps à arriver, sans pour autant être détaillé.

Cirilo Wortel

Cirilo Wortel

Sur la base d’un projet qui Agile-Offshore qui a marché, Cirilo nous propose les challenges à relever (compétences, culture, communication niveau people mais aussi distance, infrastructure et langage). Rien de bien nouveau mais le retour est toujours intéressant, puis il nous donne sa conclusion :

« Now for the sauce …

Testers make a killer proxy !
Testers speak the functional language
They know the domain
They have a user view
The have a birds view »

« It boosts communication ! »

Bof…

La présentation d’Eric Jimminck m’a laissé un peu perplexe. Ca commençait bien avec des rappels très pertinents sur l’ATDD, et les principes de base de cette approche.

Eric Jimmink - ATDD process

Eric Jimmink - ATDD process

La propriété collective du test consiste principalement à maintenir des tests en équipe, tout au long du process dans une approche crossfonctionnelle…

« Learning more about each other’s work and speciality »

L’impact organisationnel d’une telle approche me sembalit aussi assez juste, en revanche les trois exmples, projets décrits par Eric ne m’ont pas convaincu. Je n’ai pas du tout compris où il voulait en venir. Les bénéfices ? points saillants ? OK sur la nécessité de transformer la façon dont on aborde les besoins, les exigences sur un projet, de tendre vers l’ATDD mais pour le reste ?

Une bonne note pour terminer, Janet Gregory « About Learning » (for testers)

Le keynote de fin de journée  a tenu toutes ses promesses. Plus en douceur mais tout aussi précis et efficace, Janet fait d’abord le parallèle avec l’enfance, là où apprentissage et curiosité sont ROIS !

« The motivation (to learn) that kids have is pure »

« Testers need curiosity »

Janet Gregory Keynote (you see Lisa Crispin and Linda Rising)

Janet Gregory Keynote (you see Lisa Crispin and Linda Rising)

Pourquoi apprendre ? De quelles competences a -t-on besoin ? Janet insista sur ces compétences générales mais cruciales comme le problem solving ou le  system thinking sans oublier ses valeurs clés de l’agilité : Feedback et la Communication.

« If it’s constructive the feedback is received so much better »

Sur l’imporatnce de ces deux éléments au sein des equips agiles, je la rejoins complètement

Quand, comment et où apprendre , voilà à quoi s’est efforcée de répondre Janet Gregory avec quelques idées fortes :

« Learning by doing »

« Lots of tools in your toolkit makes you prepared to solve any problem appropriately, not always use the hammer »

« Sharing the knoledge to learn… teaching is the best way to learn »

Cool, demain c’est Open Space Technology !

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

Follow Me:
TwitterLinkedIn

903 views

10 thoughts on “Agile Testing Days Berlin – Jour 2

  1. Pingback: Jean Claude Grosjean

  2. Pingback: Valtech Technology

  3. Pingback: lisacrispin

  4. Pingback: Claire Hernandez

  5. Merci pour le feedback, ça permet à ceux qui sont rester de l’autre côté de la frontière de suivre… à regret, les sessions semblent vraiment intéressantes.
    J’ai compensé tant bien que mal par une journée « Agile Tour ».

  6. Pingback: Les tweets qui mentionnent Agile Testing Days Berlin - Jour 2 | Qualitystreet -- Topsy.com

  7. Pingback: A. Ebbert-Karroum

  8. Pingback: Matthew Steer

  9. Pingback: Gojko Adzic

  10. Pingback: Olaf Lewitz

Comments are closed.