Qu’est ce qu’un (bon) ScrumMaster?

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser à l’agilité, à travailler dans un cadre de Scrum voire même à endosser le costume de ScrumMaster. Voici donc quelques éléments qui vont permettront d’y voir plus clair sur ce nouveau rôle.

ScrumMaster c’est un des 3 rôles proposés dans Scrum (avec l’Equipe et le Product Owner)

ScrumMaster.

Animateur d’une équipe qui applique la méthode Agile Scrum, le ScrumMaster aide l’équipe à travailler de manière autonome et à s’améliorer constamment. Il est le garant de Scrum sur le projet. Dans les grandes lignes, le ScrumMaster va principalement agir en facilitateur, va protéger l’équipe et lever les obstacles empêchant l’équipe d’avancer.

Plus précisément…

ScrumMaster2

Vous me demandez régulièrement quels sont les qualités d’un bon ScrumMaster.. Vaste & délicat sujet…

Voici déjà ce qu’il n’est pas:

ScrumMaster3

et pour le reste, voici ce que j’en pense:

  • Etant le garant du bon fonctionnement de Scrum, j’attends pour ma part du ScrumMaster qu’il maîtrise son sujet… en particulier les 4 Events Scrum (+ le Backlog Refinement), les artefacts et rôles associés. Donc oui savoir comment se mène un Sprint Planning, ne pas me parler de Démo mais de « Revue de Sprint », savoir que mon Backlog est DEEP… font partie des pre-requis. Cela passe par une formation (certifiée ou non, peu importe), de la pratique et / ou un coaching.
  • « Aider l’Equipe à s’améliorer », « lever les obstacles »… le ScrumMaster a comme matière première l’humain et le changement. Prise de risques, changement, droit à l’erreur… et ne pas avoir peur de bouleverser l’ordre établi. C’est le paradoxe du rôle, une forte présence sur ces dimensions clés du changement mais aussi la capacité à se mettre en retrait quand il le faut, sur des RDV clés, un sprint planning ou certains workshops du cadrage agile
  • Débrouillard & Social, j’avoue que c’est toujours bien quand je tombe sur un ScrumMaster qui connait les bonnes personnes (réseau) et plutôt bien les ressorts de son organisation. C’est très utile quand il va s’agir de lever quelques obstacles, trouver des contacts, réserver des salles dans des endroits improbables, ou encore récupérer des fournitures diverses & variées auprès de je ne sais qui…
  • Avant tout « au service des autres » … de son Equipe, de son Product Owner ce qui implique une orientation plus collective qu’individualiste, privilégiant les dynamiques collaboratives
  • Facilitateur dans l’âme … des événements et workhops avec une bonne gestion des 3 temps de toute activité de facilitation (la préparation… ça veut dire qu’il est plutôt bien organisé, l’animation, le suivi post event)

Le ScrumMaster non plus ! :)

  • Curieux et imaginatif.. pour trouver par exemple de nouveaux exercices de rétrospective, envisager des solutions innovantes pour améliorer la capacité de l’équipe à travailler ensemble et avec le reste du monde.
  • Inspiré et inspirant autour de l‘Etre Agile, et de sa concrétisation dans les pratiques agiles quotidiennes. Aussi si votre ScrumMaster n’est pas en mesure de vous citer une ou deux valeurs, un ou deux principes du Manifeste Agile… puis à les relier à des pratiques concrètes, revoyez votre casting !
  • Et tant qu’à faire…. souriant(e) :) c’est plus agréable !

Jean Claude GROSJEAN - COACH d’Organisation. Coach d'Equipes - Coach Agile. J’accompagne la transformation des organisations et coach les PERSONNES, les EQUIPES dans leur nouveau parcours. La facilitation & la formation font aussi partie de mes activités. Me contacter: 06.20.98.58.40

Follow Me:
TwitterLinkedIn

5 803 views

4 thoughts on “Qu’est ce qu’un (bon) ScrumMaster?

  1. Lotfi Zaouai says:

    Vu que je pratique SCRUM depuis 2007, je trouve que cet article décrit bien le rôle de ScrumMaster tel que j’ai appris de Jean Claude GROSJEAN ;) .
    Par contre, j’aimerai ajouter quelques remarques sur l’application de la méthode Scrum et qu’est ce qui fait d’un ScrumMaster un bon ScrumMaste.
    Je pars de mon expérience personnelle; au début on prend connaissance de l’existence de ce processus agile… on commence par en parler à tout le monde sans cesse, jour et nuit, aux membres de l’équipe et même aux membres de la famille et on essayera de l’appliquer même dans notre vie quotidienne, on apprend de plus en plus sur la méthode grâce aux questions de l’équipes qui nous poussent à creuser et à mieux comprendre Scrum, puis avec le temps, on découvre que nous aussi on peut développer notre version de Scrum, c’est l’agilité non… jusqu’à ce que Scrum devient une philosophie dotée d’une valeur plus importante de ce qu’elle représente comme meeting, artefacts et rôles et ce n’’est qu’à ce moment-là que le ScrumMaster passe au niveau supérieur dans l’échelle de savoir de Scrum, il atteint la limite qui lui sépare du Coach Scrum, il commence à s’impliquer et à investir de plus en plus dans la fonction de facilitateur et de consultant, il comprends qu’il ne suffit pas d’avoir un bon carnet de produit (Backlog Product ) ou un sexy burndown pour dire qu’on maitrise tout, mais plutôt avec tout ça c’est l’importance que donne Scrum au côté humain de l’équipe, si cette valeur est absente dans l’esprit d’un ScrumMaster, il ne serait-autre qu’un simple chef de projet autoritaire imposant le quoi, le quand et le comment à ses collaborateurs.

  2. Bonjour,

    Je suis souvent déçu par les descriptions du rôle de Scrum Master, autre que la définition canonique donnée par le guide Scrum lui-même.
    Et malheureusement, il manque un morceau fondamental dans la phrase « le Scrum Master organise et facilite les évènements de Scrum » qui est le suivant : « si requis ou demandé ».
    C’est fondamental pour comprendre que la posture du scrum master est celle d’un coach et non comme c’est écrit d’un secrétaire. Il va typiquement faciliter les premiers évènements en tant que « mentor », puis introduire les rôles délégués en tant que coach de l’équipe. C’est particulièrement vrai si le Scrum master accompagne plusieurs équipes , en LeSS ou en Nexus par exemple. Il évite alors de devenir lui-même un goulot d’étranglement.

  3. Lotfi Zaouai says:

    Bonjour Olivier,
    Je ne suis pas d’accord avec vous, le Scrum master, en étant que rôle, ne pourra jamais avoir les mêmes fonctions qu’un Coach, sinon à quoi ça sert d’en ajouter ce quatrième rôle.
    Je pense que vous fusionnez la personne avec le personnage. En tant que Scrum master, je suis obligé parfois de jongler entre les deux casquette soit pour manque de ressources ou de compétences , soit pour mieux renforcer mon image dans la société ,du overtime ;) .
    je vous conseil de lire cet article du même forum :
    http://www.qualitystreet.fr/2010/03/19/le-scrummaster-nest-pas-un-coach-agile/

    Bonne lecture
    Vive l’agilité …vive Scrum !

  4. En effet les deux rôles sont bien distincts même si le ScrumMaster adopte lui aussi par moment une posture de coach :) Question de contexte et de moment!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>